Cimetière et concessions funéraires

Le cimetière municipal

La commune compte un cimetière municipal, situé au 3 rue du cimetière, en contrebas du pont de l'avenue de Périgueux. Il comprend, outre les tombes traditionnelles en terrain commun ou concessionné :

  • un ossuaire,
  • un caveau provisoire,
  • un espace cinéraire destiné à l’accueil des cendres des défunts : columbariums, cavurnes, rosiers du souvenir, jardin du souvenir,
  • une salle de recueillement ouverte à tous, croyants ou non, pour organiser vos cérémonies (voir conditions) ou tout simplement pour vous recueillir à tout moment dans un espace paisible et à l'abri,
  • le bureau du préposé du cimetière, votre interlocuteur administratif et technique sur place.

Depuis plusieurs années, les services municipaux mettent en oeuvre une réelle volonté paysagère conférant au site une allure de parc public.

Qui peut y être inhumé ?

La sépulture dans le cimetière communal est due :

  • aux personnes décédées à Bischheim (quel que soit leur domicile),
  • aux personnes domiciliées à Bischheim (quel que soit le lieu de décès),
  • aux personnes titulaires d'une concession de tombe et leurs ayants droit,
  • aux personnes de nationalité française établies à l'étranger et inscrites sur la liste électorale de Bischheim.

Une demande d'inhumation est à effectuer auprès du service état civil de la Mairie ; dans la plupart des cas, l'opérateur funéraire se charge de cette demande. Si vous êtes déjà titulaire ou ayant-droit d'une concession, ce dernier aura besoin de la référence de votre cocession (exemple : III-6-14-7).

Les différents types de concessions

Les familles peuvent choisir entre :

  • une concession individuelle qui ne concernera que le défunt ;
  • une concession familiale pour le concessionnaire, son conjoint et l'ensemble de ses ayants droit : descendants, ascendants, collatéraux, alliés ;
  • une concession collective pour les personnes expressément désignées en filiation directe ou sans lien parental mais unies par un lien affectif. Il est possible d'exclure dans ce type de concession un ayant droit direct.

Les concessions de terrain

Il s'agit de tombes à cercueils ou à urnes consistant en une sépulture en pleine terre et sur lesquelles peuvent être ériger des stèles (veuillez consulter le règlement du cimetière pour des informations plus précises). La durée de concession est définie par le concessionnaire : 15, 30 ou 50 ans.

Les concessions de l'espace cinéraire

Elles concernent la sépulture des cendres du défunt effectuée dans un columbarium ou au pied d'un rosier du souvenir.

Les cases de columbarium sont attribuées pour une durée de 15 ou 30 ans et les rosiers du souvenir sont attribués pour une durée de 15 ans.

Conditions communes

L'emplacement des concessions est déterminé par le service cimetière, en fonction de l'ordre des emplacements disponibles.

Le renouvellement d'une concession doit intervenir dans les deux années qui suivent l'échéance de celle-ci ; à défaut, cette dernière est reprise par la commune pour libérer l'emplacement et le proposer de nouveau à la concession.

La ville de Bischheim ne pratique pas de réservation de concession ; aussi l'attribution n'est possible qu'au moment de la demande d'inhumation.

Seul le créateur de la sépulture dispose du droit de définir les personnes autorisées à être inhumées dans la concession ; ses volontés devront être respectées.

En cas de décès du concessionnaire créateur de la sépulture, la concession revient en indivision aux ayants droit* de ce dernier. Le concessionnaire (ou ses ayants droit s'il est décédé) est tenu d'entretenir régulièrement la sépulture et de maintenir en bon état le monument funéraire.

*indivision : aucun des ayants droit ne peut prétendre à devenir le propriétaire de la concession et ce, même s'il en est l'unique payeur.

L'inhumation des personnes décédées pour lesquelles il n'a pas été demandé de concession est effectuée en terrain commun lorsqu'il s'agit d'un corps (durant 10 ans) ou fait l'objet d'une dispersion dans le jardin du souvenir lorsqu'il s'agit de cendres. Dans le cimetière municipal, ces deux formes de sépultures sont gratuites.